Paris nous appartient

martedì, gennaio 20, 2009

Siamo veramente onorati di ospitare su Viarigattieri un post attesissimo da mesi, simbolo del déménagement che è tuttora in corso nella vita dei rigattieri. Aprendoci ai segreti di una Parigi che ci apprestiamo a conoscere, Silvia K. e Arnò sanciscono con questo post un'apertura internazionale del blog che da troppo tempo era richiesta dal nostro pubblico internazionale. Li ringraziamo veramente tanto per la promessa, per averla rispettata e per l'impegno che ci hanno messo, dimostrando un attaccamento a questo nostro spazio che veramente veramente quasi ci commuove.

Chers Rigatieriens que l'on rencontre boulevard Saint-Michel alors que la vie parisienne nous oblige à courir pour un RDV (les français adorent sigles et abréviations) quasiment manqué,

Comme convenu nous vous envoyons une liste des endroits qui nous plaisent le plus à Paris pour manger et boire, avec des commentaires, et une espèce d'itinéraire spatio-temporel, que nous espérons vous feront penser à nous.

Comme Arnaud est quand même un peu geek, on vous a fait un bonus, allez voir ici:


JANVIER: Pour bien faire semblant d'etre venus à Paris pour ses renommées universités, nous vous conseillons de commencer au Quartier Latin. Un des milliers de thés à "LA FOURMI AILEE", tout près de la renommée libairie anglaise Shakespeare&Co, est ce qui vous fera sentir bien a l'aise dans l'ambiance du quartier. Très recommandés, les gateaux. Pas de restos pour le premier mois: il y a encore les repas de Noel à digérer, mais si vraiment vous avez très faim, allez au REFLET, qui n'est pas très loin: plat à six euros, minimum, vin pas très cher, au milieu des cinémas les plus intellos de la ville. Vous n'en avez pas assez? Allez au MELOCOTON (c'est mieux pendant l'happy hour, en fait...) ou au Bar des Artistes. Envie de Jazz? Tous les soirs après 10h concerts gratuits au CAVEAU DES OUBLIETTES, ancienne prison: à remarquer les inscriptions sur les murs qui datent du XVII siècle.

FEVRIER: Vous avez bien digéré les repas de Noel et il fait froid: il faut des calories! Allez à la PATISSERIE VIENNOISE, un endroit "only for girls" avec un énorme choix de gateaux. Si vous n'êtes pas rassaisiés, CHEZ GLADINE est la meilleure adresse, resto basque à se lécher les moustaches! After dinner, pour les fumeurs: un bon endroit avec terrasse réchauffée, qui ne marche pas vraiment, est LA PETITE PORTE, surtout pour le vin.

MARS: quoi de mieux pour fêter le printemps qu'un rouleau de printemps(attention: le rouleau de printemps n'est pas l'involtino primavera!!!)? Le resto le moins cher de paris c'est un resto chinois pas loin du Panthéon: LA MURAILLE DU PHENIX (menu à moins de 6 euros !!!!!) N'oubliez pas de demander de l'eau municipale! En ayant fait des économies pour la bouffe vous pouvez vous concéder un endroit plus classe pour boire un coup parmi les Germanoprésiens, CHEZ GEORGES, ou à LA RHUMERIE, ou, si les économies ne sont tout de meme pas suffisantes, au 10BAR, où le pichet de sangria est assez bon marché.

AVRIL: Il faut commencer à sortir un peu plus souvent, et non pas rester tout le temps à la maison à ecouter Brassens: GALERIE 88, un bon endroit pour le midi, des bonnes salades, des bo-bo autour, la Seine devant vous....mais si vous avez envie d'Orient, allez découvrir les japonais de la Rue Sainte Anne, surtout ceux qui font les méga-soupes: ça change du sushi (que vous ne trouverez d'ailleurs pas là-bas)!
Pour ceux qui se sentent un peu plus jeunes, des bons rock-pubs sont le TRUSKEL (la moyenne d'age n'est pas très elevée mais la musique est bonne) ou le POP-IN (plus de notre génération en fait). Le summum c'est la FLECHE D'or: concerts gratuits, espaces assez grands audessus d'un ancien chemin de fer...

MAI: Les parisiens découvrent le beau temps et organisent des piques-niques sur les bords de la Seine. Ne vous laissez pas distraire par ces loisirs frivoles, il faut continuer votre tour!
Nous vous conseillons le canal St Martin, en particulier L'ATMOSPHERE, ou LE POINT EPHEMERE, ce dernier en particulier organise souvent soirées et concerts. Pas loin non plus vous pouvez aller faire un tour à LA CARAVANE. Si vous en avez marre de BOs-BOs et vous voulez manger un bon tartare revenez vers St Germain des Près au CHAI de L'ABBAYE, un peu reuch (les français adorent le verlan), quand meme...

JUIN: Vous en avez marre des escargots, de la baguette, et des francais: mangez vietnamien!! PARIS-HANOI, rue de Charonne, s'il n'y a pas la queue...ou indien au MADRAS CAFE (ne ratez pas les magasins indiens dans la rue!), assez cheap. Pour le soir, nous vous conseillons LE LECHE VIN, les photos de Jésus et de la Vièrge qui le decorent font pendant avec les images ultra porno que l'on trouve aux toilettes!

JUILLET: Vous n'aimez pas le 14 Juillet et pour vous démarquer de la foule vous voulez manger un bon hamburger: BREAKFAST IN AMERICA (il y en a même deux) un vrai diner avec serveuses anglo-saxonnes. Une autre bonne adresse c'est le TRIBAL, où certains soirs il y a aussi à bouffer gratos (couscous ou moules-frites, se renseigner pour savoir quels soirs)

AOUT: toutes les bibliothèques sont fermées, reste seulement la BNF. Quoi de mieux qu'un verre de vin en sortant du travail? Restez sur les bords de Seine au même niveu que la bibliothèque: il y a un très bon coin pour des apéros faits maisons et on peut même allez pisser au BATOFAR, qui est juste à coté!! (here again mostly for girls :-), les hommes n'ayant pas ce problème )

DE SEPTEMBRE JUSQU'A LA FIN DE L'ANNEE : finie la glande, il faut bosser ..... en tous cas ne comptez pas sur nous pour vous fournir une bonne excuse :P.

Silvia K. ed Arnò

Comments

10 Responses to “Paris nous appartient”
Post a Comment | Commenti sul post (Atom)

Ciccindignato ha detto...

Non ci posso credere... neanche un commento a questo meravigliosissimo post... VERGOGNA!!

21/01/09, 22:14
chef ha detto...

il post è stupendo, è questo è indubbio. ma capisco cosa possa essere successo tra i commentatori.
non immaginate come immediatamente squalificata una mappa della vita parigina che non contempli bucicò tra i suoi luoghi culto? ci si stupisce insomma che chi, come silvia k. e arnò, da tanto tempo frequenta lutezia, ancora sia ignara delle meraviglie riservate dal XV. non ci resta che invitarli e redimere le loro colpe, mi sembra il minimo, o no?

22/01/09, 08:54
Anonimo ha detto...

...forse silviaK e arnò hanno volutamente tralasciato il XV per non sottrarre a te, chef, l'opportunità di sbizzarrirti in un post altrettanto magnifico sur la vie dans le XV...
che noi lettori attendiamo con ansia, en effet...
[nw]

22/01/09, 09:45
Anonimo ha detto...

quanto alla mancanza di commenti specifici per questo splendido post à la Touristes pas du tout par hasard, che dire?
abbiamo preso nota: proveremo, poscia commenteremo.
o no?
[nw]

22/01/09, 09:49
Anonimo ha detto...

chef saprà trovare un linguaggio adatto a descrivere il XV? qualcuno c'è mai riuscito?

23/01/09, 02:13
Anonimo ha detto...

Reinterviene uno degli autori: il cosiddetto XV (che può essere anche un insieme di maschioni che giocano a rugby, come piace ai francesi) finora non ci è parso degno di nota (e c'ho pure abitato a duepassidabucicò), se non per il MONOPRIX più glamour di tutta lutetia (di fianco alla fermata convention) e per un distributore di benzina (avete mai visto un distributore di benzina a parigi? io no, tranne quello..)

23/01/09, 20:09
chef ha detto...

vedi che piano piano, scavando, riscopriamo anche le bellezze di una parigi nascosta? hai abitato a due passi da bucicò?!?! ma raccontaci!!!
io nel frattempo ho scoperto (su indicazione carbonara, a dirla tutta) che un grande autore come Roger Caillois ha dedicato un libro al XV: la Petit guide du XVe arrondissement à l'usage des fantômes. Onestamente non ho ancora capito se è un'autorevole presa per il culo del XV, ma indagheremo.

23/01/09, 20:14
Anonimo ha detto...

Onestamente, nessun parigino si piglia il metrò per venire a scoprire le bellezze nascoste del XV...ma si può sempre puntare sul calore domestico e l'accoglienza che solo le case del XV sanno offrire. Io vivevo in una casa bellissima, con tanto di bidè (ma le storie sul bidè, questo sconosciuto, ve le racconterò un altra volta)...Silvia K

23/01/09, 20:47
nw ha detto...

mais c'est pas vrai! pas du tout!!
il XV è proprio dove i parigini vanno per evitare la ressa dei turisti (di quelli che fanno la coda con i panini davanti ai musei, per intenderci...) e farsi acquisti in tutta liberté.
C'è un vero mondo da scoprire nel XV (e il già citato Brassens ne sapeva qualcosa...) a partire dal merveilleux marché aux pouces del sabato mattina in avenue Marc Sangnier, conosciuto in tutta la ile-de-france!
tzé...

[commento a 4 mani, aloì/nw]

24/01/09, 19:21
nw ha detto...

mi dice la mia splendida omonima, peraltro, che si potrebbe anche indicare quale luogo di interesse del XV l'outlet NafNaf.
Certo, direte voi: ma questo non è d'interesse generale, né tantomeno turistico..
Evvabbé...mica si può avere tutto...

24/01/09, 19:29